Passenger
GenresFolk

Passenger

Passenger a accompli beaucoup de chemin depuis la sortie de son premier album, Wicked Man’s Rest, en 2007. Après une première incarnation en groupe, Rosenberg s’est sous le même nom réinventé en artiste solo et en musicien de rue, majoritairement en Australie et Nouvelle-Zélande, passant ensuite une année entière à voyager dans le monde entier en première partie d’Ed Sheeran. Puis ce fut le tournant Let Her Go. Et deux ans à courir le monde avec cette chanson. Le titre, qui lui a valu un prix Ivor Novello, a atteint 2 milliards de streams sur Youtube.

Let Her Go aura à la fois tout et rien changé. « Un musicien des rues est un laissé pour compte, expose Rosenberg. Tout le monde vous souhaite de réussir. Quand Let Her Go est devenu énorme, ça a changé la façon dont certaines personnes me percevaient. C’était difficile de rester fidèle à moi-même et à mes principes de musicien des rues. C’est un équilibre bizarre à trouver : laisser une boule de neige dévaler le flanc de la montagne et gagner en puissance, tout en essayant de lui donner sa forme pour éviter qu’elle devienne quelque chose dont on ne veut pas. J’ai fait le maximum pour prendre les décisions pour les bonnes raisons, et continuer à écrire les chansons en lesquelles je croyais et les enregistrer avec des gens que j’aimais et en qui j’avais confiance. »